Randos Drôme

Les 3 becs par le Pas de la Picourère

Une façon un peu particulière de découvrir les sommets du synclinal de Saou. C’est sûr que ce n’est pas la voie royale que tout le monde emprunte mais c’est beaucoup plus sympa. Attention, il faut quand même être randonneur confirmé et ne pas avoir le vertige. 19kms pour 1700m de dénivelé positif. IGN 3138OT.

Le départ se fait dans la descente du col de la chaudière lorsque l’on vient de Bourdeaux (juste après la route qui mène au village de la chaudière), ou dans la montée lorsque l’on vient de Saillans. Un panneau indique le départ du chemin et vous met en garde quant à sa difficulté. Prendre ce petit sentier tout d’abord repéré par des points rouge et plus haut par des points bleu. Aucun problème pour le suivre, il est très bien marqué. Vous allez, après 1km enjamber un mur de pierres et ça commence à monter un plus fort. Des lacets vous mènent au pied d’une barrière rocheuse que l’on passe facilement en s’aidant un peu des mains. N’hésitez pas de temps à autre à vous éloigner du sentier pour aller contempler le panorama grandiose depuis le bord de falaise. Vous arrivez ensuite au pied d’un pierrier. Des cairns vous incitent à le traverser. N’en faites rien, poursuivez le chemin sur la gauche du pierrier, il vous mène au pied du pas de la Picourère. L’endroit est très joli, il faut monter là-haut en s’aidant des mains et là encore ne vous engagez pas dans ce pierrier instable mais plutôt sur la gauche…ça passe très bien. Nul doute que si des randonneurs se trouvent au sommet, ils seront surpris de vous voir émerger à cet endroit. Ensuite c’est par la gauche. Les sentiers ont été refait au sommet des 3 becs et il est maintenant difficile de s’approcher des falaises (mais possible, lol). A vous de voir. Dans l’ordre vous montez au Signal (1560m) puis au Veyou (1590m) Vous descendez ensuite en longeant la falaise jusqu’au Pas de Siarra et là, comme vous ne faites jamais comme tout le monde, vous montez tout droit à Roche Rousse (1430m). Suivez la falaise au maximum. De temps à autre, il vous faudra vous en écarter et passer dans les sous-bois. Vous redescendez au pas de Floréal puis remontez immédiatement au Pradou (1390m). C’est ensuite la descente jusqu’à la Porte de Barry. Nul doute qu’après avoir traversé le bois de la Roche vous aurez vu des chamois, des chevreuils et si c’est le bon moment vous aurez également trouvé des cèpes. Depuis la Porte de Barry c’est une descente jusqu’à Fondoresse. Juste avant la ferme, suivez le chemin par la gauche en direction de la chaudière, il mène au col du Gourdon. Ce sentier est magnifique. Du col de Gourdon remontez la D156 en direction du sommet du col de La Chaudière et 400m avant le sommet, prenez le sentier à droite des marnes en direction de hameau de la Chaudière. A la première fourche c’est à droite et à la seconde c’est à gauche. Traversez le hameau et prenez la première piste qui monte sur votre gauche. Elle vous ramène sur la D156 à 700m de votre véhicule. Bonne rando.

Tracé du parcours: les 3 becs par le pas de la picourère

Trace GPS:  les 3 becs par la Picourère

 

Galerie photos:

A propos de l'auteur

Jean-Pierre

Ce site de randonnées a pour seul objectif de vous faire partager quelques bons moments passés dans la nature et la montagne. Si vous souhaitez participer à une rando, contactez moi. Bonne lecture.

2 commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Randonnée effectuée hier.

    Autant la montée par le pas de la Picourère à été un régal, ainsi que le cheminement sur le plateau en suivant les falaises, autant le retour après Fondoresse à été une véritable galère !

    Des propriétés privées partout avec des clôtures électriques très difficiles à franchir et sans aucun dispositif pour les piétons, des chemins ou il aurait fallu une machette pour se frayer un chemin, en particulier celui qui mène à la route, un passage dans un court d’eau à sec avec une terre noire qui s’effrite quasi impossible à franchir, à tel point qu’il a fallu faire un détour, en tentant de franchir des grillages, pour arriver à en venir à bout !

    Et pourtant nous avons parfaitement suivi la trace proposée.

    Au final, un retour qui nous à pris le double du temps que nous avons mis pour gravir la montée et faire toute la crête. ça a vraiment gâché notre randonnée et c’est d’autant dommage qu’elle est absolument magique !

    Nous conseillons vraiment à tous ceux qui seraient tentés de faire cette randonnée, d’envisager un autre itinéraire pour le retour à la voiture que celui proposé, ça vous évitera bien des galères.

    Merci tout de même pour la découverte de ce pas, qui vaut vraiment la peine d’aller découvrir.

    • Désolé pour les embrouilles. C’est vrai que je connais très bien l’endroit et c’était sans doute plus facile pour moi. Quoiqu’il en soit je viens de changer le parcours du retour…Avec mes excuses jp

Pour convertir nos traces KML en fichiers GPX, suivre le lien

Les dernières randonnées