Randos Ardèche

Font vive et le Chastelas

Une rando facile, très variée avec beaucoup de petites découvertes que vous apprécierez. Peut aisément se faire en famille. 14,5km pour 420m de dénivelé. IGN2839OT.

Départ de Grospierres (8km de Ruoms). Parking à côté de l’église. Passer devant le cimetière puis immédiatement à gauche le chemin s’élève pour passer au milieu d’une ferme. Ne pas le quitter jusqu’au sommet de la colline et le prendre ensuite par la droite jusqu’à la clôture. Longer celle-ci en descendant par la droite et à la fourche prendre le chemin de gauche qui vous amène à Coste Pelade. Suivre ensuite les panneaux « font vive » et « Chastelas ». Vous arrivez à Font vive: les eaux limpides de cette résurgence, profondes de 9 à 10 m sont entourées d’une oasis de verdure en pleine garrigue, ce qui en fait un lieu magique… Pour continuer le périple il vous faut prendre le GR juste avant la résurgence. Il monte en sinuant tranquillement pour vous déposer au Château du Chastelas (XIVe siècle).  Traverser le village et l’amphithéâtre pour passer sous l’arche et monter au rocher qui domine la plaine. Ensuite il vous faut retourner à l’amphithéâtre et prendre la piste qui s’engage en forêt. Continuer le GR4 jusqu’à un carrefour de routes. Vous laissez la piste tout de suite à gauche et continuez par le deuxième chemin en partant de la gauche. A la rencontre avec le chemin principal, partir sur la droite et à la première fourche encore à droite. Au carrefour suivant reprendre sur la gauche et avant d’amorcer la descente surveiller un cairn sur votre droite. Un tout petit chemin balisé jaune/vert vous mène à un dolmen très bien conservé. Retour sur le chemin et descente jusqu’au premier chemin que vous prenez par la gauche pour retrouver le village de Grospierres. Bonne rando.

Château du Chastelas (XIVe siècle): Ce village en ruine, bâti sur son promontoire offrant un panorama sur la vallée du Chassezac, est le berceau de l’actuelle commune de Grospierres. Il comprenait un château-fort et la première église du lieu, abandonnée et ruinée en 1591, lors des guerres de religion. Les habitants du Chastelas ont préféré s’installer dans la plaine du Chassezac à partir du dix-neuvième siècle afin de bénéficier des commodités (eau et le réseau ferroviaire). L’association « Renaissance du Chastelas » s’attache à remettre en état une partie du vieux village.

La rando terminée, allez donc faire un petit tour du côté du château de Bournet (de l’autre côté de la D111) et une petite balade long du Chassezac n’est pas à exclure non plus..

Tracé du parcours:font vive et le Chastelas

Trace GPS: font vive et le Chastelas

Galerie photos:

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Pierre

Ce site de randonnées a pour seul objectif de vous faire partager quelques bons moments passés dans la nature et la montagne. Si vous souhaitez participer à une rando, contactez moi. Bonne lecture.

3 commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Bonjour,

    Je reviens d’une semaine de randos en Ardèche dont une d’elle que vous proposez « Font vive – Chastelas ». N’ayant pas acheté de carte IGN pour seulement cette partie de randonnée, j’étais « aidé » de votre topo descriptif. Mes randonneurs amis(es) et membres de ma famille que je me fais le plaisir de guider, ont constaté comme moi que votre description est erronée dès le départ de GROSPIERRE (parking près de l’église). En effet vous avez confondu monument aux morts et cimetière. Car le balisage blanc – jaune du départ n’est pas situé comme vous le dites :  » passer devant le cimetière puis immédiatement à gauche le chemin s’élève pour passer au milieu d’une ferme. » Il n’y a pas de chemin mais une belle route … par contre, depuis le parking il y a le monument aux morts et là effectivement « immédiatement sur la gauche » après être passé devant il y a le chemin qui monte balisé blanc-jaune. Ne l’ayant pas vu au départ, c’est seulement au retour que nous l’avons repéré après s’être copieusement trompés au cours de cette randonnée en faisant des demi-tour sur demi-tour. Nous suivions un balisage qui ne correspondait pas à votre description du parcours puisque très mal expliqué. Nous avons néanmoins réussi à voir Font-vive et le village en ruine de Chastelas. Un randonneur du club de Joyeuse que nous avons croisé et qui connaît bien le parcours n’a d’ailleurs lui aussi pas compris votre descriptif lorsque je le lui est fait lire. Bref à revoir sérieusement.

    • alors parking à coté de l’église jusque là, ça va puis passer devant le cimetière qui est à 130m….évidemment sans carte et sans GPS ça devient compliqué. puis immédiatement à gauche…je vous l’accorde il y a du bitume sur 140m avant d’attaquer le chemin proprement dit…..juste pour vous dire que si vous êtes accompagnateur il vous faut préparer vos randos. Je vous offre simplement une aide mais sans GPS( vous avez la trace et une copie papier si vous le désirez)c’est compliqué. D’ailleurs je vous mets au défi de m’envoyer un compte rendu simple de cette rando….je le mettrai à la place du mien. Amicalement jp

    • bon d’abord, une rando surtout si c’est vous qui guidez, ça se prépare et il vous faut absolument une carte.Je maintiens mon descriptif…. depuis l’église vous passez devant le cimetière (150m) et partez directement sur votre gauche (c’est vrai qu’il y a 120m de goudron avant d’attaquer le sentier) Imaginez juste que moi, je fais ces randos seul et sans aide……………et pourtant. Ce n’est pas toujours très facile de décrire la trace….surtout si vous la remettez en cause dès le début. mais la rando, c’est ça aussi

Pour convertir nos traces KML en fichiers GPX, suivre le lien

Les dernières randonnées